Une centrale à pellets récupère les dégagements de gaz carbonique

février 10, 2019
Source:
Fordaq JT
Visites:
218
  • text size

La centrale de Drax, au Royaume-Uni, vient de montrer qu'elle était en mesure de capter le dioxyde de carbone issu de la combustion de ses installations. Ce type d'exploit a déjà été réalisé il y a dix ans pour une centrale à charbon dans le Brandenbourg, mais apparemment jamais encore pour une centra le à pellets, et quoi qu'il en soit, dix ans après l'essai concluant allemand, on retombe sur le même problème du stockage du dioxyde de carbone.

Pour la filière bois, la perspective d'un captage et stockage, voire transformation du CO2 issu de la combustion de pellets est très importante pour le bilan carbone du matériau. Il en va de même pour le charbon. Dix ans après le test réalisé sur une petite installation du Brandenbourg, le gouvernement allemand intensifie sa politique de sortie du charbon. C'est donc que cet essai de 2008 n'a pas pu engendrer des conséquences commerciales. La meilleure façon de recycler le dioxyde de carbone, c'est la photosynthèse. 

Le projet poursuivi par Drax permet de capturer jusqu'à une tonne de dioxyde de carbone par jour. Si il était efficace et étendu à l'ensemble de la filière, le captage de carbone pourrait s'élever à 10 millions de tonnes chaque année, estime Drax, sachant que plus de 90 millions de tonnes de CO2 sont émises chaque jour dans le monde.