Ligna : Parc à grumes numérisés

juin 11, 2019
Source:
Fordaq JT
Visites:
301
  • text size

Que faisait-on précédemment sur un parc à grumes ? On stockait les grumes ou billons, et on allait les chercher pour les scier, en passant à un moment ou à un autre par la case écorçage, et plutôt au dernier moment à celle de la mesure, afin de fournir à l'opérateur du sciage des données. La tendance va désormais vers une identification des grumes et billons en amont, de façon à permettre un flux plus rapide. La ligne de production repêche les données et identifiant la grume à l'entrée de la ligne de sciage.

C'est du moins ainsi que le voit Microtec, spécialiste du scanner. La tomographie lui fournit une carte d'identité de la grume ou du billon, qui sera ensuite reconnaissable par comparaison. Une succession de scanner lui permet de comparer les données finales mesurées sur les sciages avec les données initiales, pour en tirer des enseignements.

De son côté, Nordautomation le pratique sur les dernières lignes de production ultra-performantes qui sont en mesure d'acheminer plus de 2000 billons par heure. Soit une vitesse d'avance de 210 m/min. Pour ce faire, les billons sont d'abord scannés et dirigés en fonction dans des cases réparties sur une grande longueur, avec un pré-tri particulièrement poussé. Cette demande de productivité est générale, mais convient particulièrement aux bois du Nord et lorsque les essences transformées sont toujours les mêmes. A noter que Nordautomation a un nouveau patron, Tino Kuuvisto. 

En France, les champions du parc à grumes sont allemands, BZ et Holtec notamment. Ainsi, BZ ou BZH exposait sur son stand une écorceuse livrée à Huberlant. Le marché des parcs à grumes va bon train en France, comme l'exemplifie le site de BZ en France.

Holtec joue la carte de la spécialité et de l'originalité, ainsi qu'un positionnement spécifique sur le créneau du bois-matériau. C'est l'empêcheur de tourner en rond, qui écorce les grumes par frottement, par exemple. Sa démarche de base est de dire "sus aux entraînements par chaîne", et ce depuis 10 ans. La raison en est de diminuer l'entretien. En cohérence avec cette approche, Holtec présente désormais une écorceuse à alimentation électrique, donc sans moteur hydraulique. Cette solution a été installée en 2018 sur un site de Kronospan. Mais Holtec innove également sur d'autres segments de marché comme le bois matériaux ou la découpe de lots de sciage, que Holtec a inventée grâce à son écoute des besoins du client, et qui est devenu son bestseller. 

Légendes (photos JT) : Ecorceuse BZ sur le stand à la Ligna ; série complémentaire et cohérente de scanners Microtec pour la traçabilité totale ; autre modèle d'écorceuse de BZ vendu à Huberlant ; écorçage électrique chez Holtec ; Holtec revendique l'installation de 14 scanners sur parc à grumes en Europe, et partant la position de n°1.