La forêt fait école : binômes franco-québécois d’écoles de partage des cultures de la forêt et du bois

Source:
Afsaglac/Fordaq
Visites:
252
  • text size

L’Association forestière Saguenay–Lac-Saint-Jean du Québec (AFSL) et la Fédération nationale des Communes forestières de France (FNCOFOR) s’unissent pour créer un nouveau projet de coopération intitulé : La forêt fait école : binômes franco-québécois d’écoles de partage des cultures de la forêt et du bois. La subvention accordée est remise dans le cadre de la Commission permanente de coopération franco-québécoise (CPCFQ) par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie.

Description et objectifs du projet : Les Forêts pédagogiques

Le partenariat prévoit des échanges réguliers entre les équipes-projet afin de créer un réseau de binômes d’écoles pilotes et de les accompagner en vue de renforcer la culture forestière et environnementale des jeunes des deux territoires. Les enjeux de ce projet sont porteurs : échanger des pratiques exemplaires en matière de politiques publiques en gestion durable des forêts afin de mettre en place une communauté de pratiques. Il s’agit de promouvoir les professions et métiers des forêts et du bois auprès des jeunes dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre et partager les initiatives franco-québécoises en matière d’aménagement durable des forêts, de lutte contre les changements climatiques et d’éducation à l’environnement et développer une méthode susceptible de se déployer dans d’autres pays et régions francophones. La première expérience de jumelage entre les écoles de Lirac (Gard, France) et Girardville (Saguenay–Lac-Saint-Jean, Québec) a été initiée en 2020.

En proposant des outils pédagogiques innovants (supports 3D, matériel audiovisuel, échanges entre des écoles par visioconférence, conférences d’experts forestiers de haut niveau), ce programme favorisera le dialogue et l’échange interculturel entre des communautés forestières variées.

Les différents acteurs du projet se rallient pour exprimer leur fierté de participer à ce concept innovateur : « Ce projet pilote entre dans la philosophie de l’AFSL dont le leitmotiv est de retrouver notre culture forestière.

Cette forêt qui a modelé notre histoire fait partie intégrante de notre quotidien », déclare M. Gérard Poulin, président de l’Association forestière Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« En donnant à ces projets une dimension internationale d’échange, nous proposons une éducation à la forêt et à la citoyenneté universelle qui associe les élèves, les enseignants et les élus de nos deux pays dans un travail commun sur la gestion forestière », mentionne M. Dominique Jarlier, président de la Fédération nationale des Communes forestières.

« C’est une grande fierté pour moi de participer à un projet permettant de donner la chance aux générations futures de s’approprier leur forêt et de leur donner le goût de s’impliquer à l’aménager et la gérer durablement.

Le partenariat avec la France est très porteur en permettant aux jeunes de s’inspirer d’une autre réalité, ce qui leur permettra d’élargir leur horizon et d’innover », soutient M. Luc Simard, préfet de la MRC Maria Chapdelaine.

« Ce programme permet vraiment aux enfants de se mettre en responsabilité vis-à-vis de nos espaces forestiers.

C’est véritablement ce que nous avons voulu mettre en place dans notre commune, à Lirac : faire prendre conscience de l’impact de la forêt dans le territoire et inculquer une véritable culture forestière, sous toutes ses formes. Nous sommes heureux d’être associés à ce projet de coopération qui permettra de transmettre à nos enfants, des deux côtés de l’Atlantique, des valeurs qu’ils pourront retranscrire à leurs frères et sœurs, parents et grands-parents », explique M. Cédric Clémente, maire de Lirac.

« Ce partenariat démontre bien la force de notre milieu de collaborer pour l’avenir des jeunes. La municipalité de Girardville est fière de prêter une parcelle de terrain afin que les élèves y développent différents projets autour de la forêt et du bois », lance M. Michel Perreault, maire de Girardville.

« En comparant la forêt québécoise avec la nôtre, nous souhaitons que les élèves puissent s’ouvrir sur une tout autre culture. Grâce à cette collaboration, nous avons hâte d’échanger et de développer la curiosité des enfants, à la découverte de nouveaux environnements et modes de vie », souligne Mme Nadia Schnell-Warin, Directrice et enseignante à l’école de Lirac.

« Nous sommes heureux en tant que maison d’éducation de pouvoir contribuer et échanger avec les équipes projet de chaque pays et ainsi faire valoir notre richesse : Le bois, nos forêts! Soyez assurés que nous l’utiliserons à des fins pédagogiques auprès de nos élèves », mentionne Mme Vicky Trudel, directrice de l’école Notre-Dame-de-Lourdes de Girardville.

« C’est à l’aide d’initiatives comme celle qui nous est présentée aujourd’hui que nos enfants, ces leaders de demain, développeront le bagage nécessaire afin de faire des choix écologiques et responsables », déclare M. Frédéric Perron, Directeur général à la Direction générale du secteur nord-est au Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Ce projet d’échanges est rendu possible grâce au Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, au Ministère des Relations internationales et de la Francophonie, à la Fédération nationale des Communes forestières, à la MRC Maria-Chapdelaine, à la municipalité de Girardville et à la classe de Mme Mélissa Grondin-Dion de l’école de Notre-Dame-de-Lourdes de Girardville du Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets. Présentation de la FNCOFOR :

La Fédération nationale des Communes forestières (FNCOFOR) est une association française qui rassemble tous les niveaux de collectivités propriétaires de forêts et toutes celles concernées par la valorisation des forêts de leur territoire. Organisée en associations départementales et unions régionales, avec plus de 6000 adhérents, elle met en œuvre des politiques forestières territoriales innovantes : bois énergie, bois construction, forêts pédagogiques, charte forestière, formation des élus...

Présentation de l’AFSL :

Fondée en 1942, l’Association forestière Saguenay–Lac-Saint-Jean est un organisme sans but lucratif voué à l’éducation, l’information et la sensibilisation de la population régionale à l’importance de la forêt et de son développement durable.

Postez un commentaire