La machine à bois italienne dépasse les deux milliards d'euros

Source:
ACIMALL/IHB/Fordaq JT
Visites:
236
  • text size

La fédération italienne des fabricants de machines à bois, ACIMALL, annonce que les fabricants italiens, selon les données disponibles, ont pu augmenter leur chiffre d'affaires de 11,5% à 2,078 milliards d'euros, contre 1,864 en 2015. 

La progression des exportations reste sage, à 1?486 milliard d'euros, soit +5,1%. L'an dernier, la progression était plus marquée, avec +12,4%. QUant au marché domestique, qui ne pèse guère plus d'un bon quart de l'activité, il frise les 600 millions d'euros, à 592 millions, marquant une progression de 31,6%. Une croissance qui est essentiellement ramenée aux mesures de stimulation de l'industrie et de la consommation. De sorte que le secteur profite à la fois d'une bonne tenue des exportations et de meilleures capcaités d'investissement en Italie.

La fédération Acimall s'inquiète de l'écart croissant entre les grandes et les petites structures. Les marchés actuels profitent plutôt aux grandes entreprises, capables d'agir sur les cinq continents, une tendance qui s'observe depuis une dizaine d'années au moins, mais à laquelle trop peu d'entreprises ont vraiment prêté attention.

Il reste tout de même de bonnes raisons d'être optimiste, puisque le chiffre d'affaires 2016 frise le chiffre record de 2007, qui était de 2,159 milliards d'euros. Il convient cependant de garder à l'oeil les grands marché d'exportation de la machine à bois italienne, comme la Russie et le Brésil qui sont confronté à un contexte économique, politique et financier tendu. S'ajoute la concurrence croissante venant de la Chine et du Sud-Est asiatique. Et tout dépendra aussi de l'évolution aux USA, un pays qui a augmenté l'an dernier de 40% le montant de ses commandes en Italie.

 

 

Postez un commentaire