Bilan d'actions en Bretagne

Source:
Breizh Forêt Bois
Visites:
838
  • text size

Une conférence de presse, organisée lors du SPACE, lieu de rencontre des professionnels de l’élevage et de l’agriculture, est l’occasion pour les acteurs et financeurs du programme Breizh Forêt Bois, services de l’État (DRAAF - Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) et région Bretagne, d’établir un premier bilan des deux appels à projets, engagés respectivement en septembre 2015 et janvier 2016. Les responsables des différentes organisations de la filière - ONF (Office National des Forêts), CRPF (Centres Régionaux de la Propriété Forestière), Fransylva, Abibois, Chambre Régionale de l’Agriculture, experts et pépiniéristes,…- étaient également invités. Il s’agissait ainsi de poursuivre la sensibilisation des agriculteurs en communiquant sur les projets aboutis et de faire connaître le programme Breizh Forêt Bois pour les inciter à déposer des dossiers de candidature aux prochains appels à projets. Les appels à projets Breizh Forêt Bois sont renouvelés tous les six mois jusqu’en 2020. Le 3e appel à projets est ouvert jusqu’au 23 septembre 2016.

UNE DYNAMIQUE RÉGIONALE EN BONNE VOIE

Le lancement du programme Breizh Forêt Bois depuis septembre 2015 et les 56 dossiers financés vont déjà permettre de planter près de 380 ha, sur les 4000 ha à atteindre d’ici 2020. « La diversité des essences utilisées dans les projets, avec une nette dominance des essences résineuses (72%), répond à la fois aux objectifs de diversification, notamment par rapport à l’adaptation aux changements climatiques, et aux besoins de la filière où les marchés sont essentiellement demandeurs de bois résineux », indique Gildas Prévost, animateur forêt pour Abibois. L’enjeu pour les prochains appels à projets est d’amplifier la mobilisation des porteurs de projets, notamment des agriculteurs, en les identifiant le plus en amont possible pour mieux les sensibiliser. « Il faudrait doubler la surface totale des projets déposés pour chacun des appels à projets », annonce Gildas Prévost.

BREIZH FORÊT BOIS Un avenir prometteur pour la forêt bretonne

La région Bretagne initie, depuis septembre 2015, avec le soutien financier de l’Europe et de l’État, des appels à projets pour un programme précurseur en France, Breizh Forêt Bois. L’objectif est d’impulser une nouvelle dynamique à une filière source d’emplois et de revenus. Le programme Breizh Forêt Bois est soutenu financièrement par l’Europe, l’État, la région Bretagne ainsi que l’ADEME pour l’animation forestière, l’animation territoriale et la communication. Un premier projet de transformation achevé dans le Morbihan Gilles de Launay, propriétaire forestier, dispose d’un massif d’environ 75 ha sur la commune de Ploërdut (56). Il a déposé un dossier relatif à ce massif, suite à l’appel à projets n°1 Breizh Forêt Bois. Ce projet, premier à voir le jour, visait à transformer 4 ha de peuplements pauvres avec du Douglas en essence principale et du Châtaignier en essence de diversification. Une subvention de 7 450€ a été accordée pour un coût global de 20 000€. Professionnel à la retraite de l’industrie du bois, Gilles de Launay porte depuis toujours un grand intérêt à la forêt. Véritable passionné et gestionnaire de son patrimoine, il a hérité de parcelles forestières et oeuvre aujourd’hui à les valoriser et à « produire des bois de qualité de façon à ce qu’ils aient le plus de valeur ajoutée et qu’ils soient faciles à commercialiser ». Il s’applique depuis des années à agrandir son massif forestier. Avant les années 2000, il a sollicité le Fonds Forestier National pour boiser une trentaine d’hectares, ressources qui lui ont permis de « réinvestir les recettes » pour « l’achat et l’entretien d’autres parcelles ». Gilles de Launay a acquis récemment 7,5 ha de friches agricoles. Le CRPF et la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) ont visité sa parcelle. Il « constitue actuellement un second dossier Breizh Forêt Bois pour environ 5,5 ha de boisement ». Le projet vise à planter du chêne rouge et, sur une partie de la parcelle, deux essences différentes : des épicéas de Sitka et des Douglas, « ce peuplement mélangé permettra d’échelonner les recettes pour mes enfants ». À la retraite, il est son « propre maître d’oeuvre » pour ces projets, mais estime que, lorsque l’on est en activité, « il ne faut pas avoir peur de confier la gestion de sa forêt à un professionnel ». « Ce programme est intéressant pour les agriculteurs, nombreux à disposer de friches [...], à condition d’avoir la surface minimum ». Pour préparer l’avenir et la transmission, « il est important de laisser à ses enfants des massifs en bon état avec des perspectives de recettes ».

À PROPOS D’ABIBOIS

ABIBOIS, association interprofessionnelle de la filière forêt bois en Bretagne, réunit près de 300 adhérents (entreprises, architectes, bureaux d’études, organisations, centres de formation,...). Véritable réseau des professionnels du bois, soutenu par les partenaires publics, l’association fédère les représentants des différents maillons de la filière (forêt, scierie, emballage, négoces, construction bois, bois énergie,…). Abibois est devenu en quelques années le référent technique et le centre de ressources de la filière forêt bois en Bretagne. Moteur sur le territoire, l’association contribue au développement économique de la filière et des entreprises du réseau. Ses actions s’articulent autour de l’utilisation du bois dans la construction et du bois énergie. Abibois fait partie du réseau France Bois Régions. En savoir plus sur www.abibois.com

Postez un commentaire